Le foot est il victime du politiquement correct

16 octobre 2017 - 12:09

.A en croire M.Vendroux sur Itélé qui trouvait déplacé les propos du président d'Amiens aprés qu'une main courante de tribune ai cédé.

L'enquête démontre ,qu'aucune des mains courantes du stade n'était fixé suffisamment, ce qui a pour effet de mettre Vendroux dans une position de force face aux propos du président d’Amiens.

Mais ,pascal Praud , lassé de cette position ,qu'il partage ou qu'il ne partage pas,on ne sait pas,s'empresse de lui apprendre que ce dernier s'était excusé, ce qui eu pour effet de soulager notre ami du soir M.Vendroux.

Seulement voilà, M.Vendroux ainsi que les membres de la commission d'enquête ont ils étudié le coefficient « g » que l'on apprend au lycée, l’accélération qui fait que la masse d'un objet peut doubler voir tripler à l'impact après une chute.Je ne rentrerai pas dans les détails,mais le mouvement de foule a provoqué un impact qui pourrait être l'équivalent d'une voiture de 800 kgs lachée d'en haut de la tribune avec une légère poussée ,et qui arriverait au contact de la barrière avec le double du poids, sans compter l'accélération ,et , bien entendu la briserait .

Et quand bien même la barrière aurait résisté, quelle en aurait été les conséquences ??

Ceux qui se seraient retrouvés coincé entre la masse de supporter et la barrière aurait certainement subi de graves traumatismes , étouffement, cotes brisées , perforations et j'en passe !!

Donc pour conclure je dirai à M.Venfroux qu'au lieu de dire des inepties, devraient conseiller aux supporters de mettre fin une fois pour toute à ces vagues ridicules et dangereuses qui fêtent un but.

Sur la photo on remarque , que de chaque côté , les spectateurs sont restés assis , et aucune barrière n'a cédé!!

 

Commentaires

ATTENTION LORSQUE L'ON FAIT APPEL D'UNE DÉCISION...

 Décision initialeLa commission de discipline et de l’éthique a infligé :
 cinq (5) matchs de suspension ferme à M .X, licence n°1475321280 à dater du 19 Mars 2018 plus 100€ d’amende au club responsable du comportement de ses licenciés.

Aprés appel : Dit infliger dix-huit (18) matchs de suspension ferme à M. X, licence 1475321280, dirigeant de SERVIAN
F.C1 à dater du 19 mars 2018,

PETITE PENSEE

  POUR JEAN PROPHETE,qui a été trésorier du club, et impliqué dans d'autres associations

IL Y A 16 ANS ....

 le 29 janvier 2002 Fabien nous quittait.

Je me devais au nom du club et des anciens qui l'ont connu ,lui faire par ce petit mot ,un hommage tout discret.

Fabien à l'époque le seul senior qui venait voir jouer les jeunes